Quartier de Montmartre : lieux célèbres et insolites de la butte Montmartre - Paris 18e

balade-visite-montmartre-paris-sacre-coeur

Partez à la découverte de Montmartre, un des plus célèbres quartiers de Paris, qui vous réserve les plus belles vues sur la capitale et une visite passionnante pour toute la famille.

Déambulez dans les rues typiques du village de Montmartre, de la célèbre Place du Tertre au Sacré-Coeur, et découvrez l'histoire de la butte Montmartre à travers ses musées et ses artistes.

Un quartier parisien à l'ambiance bohème unique vous dévoile ses lieux insolites et ses endroits romantiques !


Balade à Montmartre - Paris 18e arr.

Préparez-vous au coup de foudre pour ce quartier irrésisitible !

 

Montmartre, du village au quartier mythique

sejour-week-end-paris-visites-quartiersA l'époque où Paris s'appelait Lutèce, Montmartre s'appelait probablement "Mont de Mars", en raison du temple gallo-romain érigé à la gloire de Mars qui trônait sur la butte, non loin d'un autre temple dédié à Mercure.

À partir du IXe siècle et avec la religion catholique, la butte serait devenue le "mont de martre", martre signifiant martyr en ancien français. La légende raconte que Denis de Paris, 1er évêque de Paris, fut décapité sur la butte en 250, avant de se relever pour marcher avec sa tête sous le bras. Le personnage de Saint-Denis participe au fil des siècles à faire de Montmartre un haut-lieu religieux.

En 1860, le village de Montmartre est rattaché à Paris et rejoint le 18e arrondissement de la capitale, qui passe de 12 à 20 arrondissements.

A l'ouest et en bas de la butte, le quartier des Grandes-Carrières continue d'exploiter le gypse, utilisé dans la fabrication du plâtre blanc parisien depuis la construction de la Lutèce gallo-romaine jusqu'aux grands travaux haussmanniens.

En haut de la butte, dans le quartier de Clignancourt, les guinguettes s'installent entre les vignes et les moulins, et toutes les classes sociales s'y retrouvent pour s'amuser.

A partir de la fin du 19e siècle, Montmartre devient le quartier des artistes, inspirés par son charme authentique et son esprit de liberté. Au fil du temps, les habitants ont su préserver ce quartier historique de Paris où le temps semble s'être arrêté.

 

Les vignes de Montmartre

Déjà présentes au Xe siècle, les vignes recouvraient la butte de Montmartre, qui possédait de nombreuses guinguettes et cabarets, où l'on venait s'amuser au-delà des limites de Paris, et du mur des Fermiers généraux construit à la Révolution.

Avec le rattachement à Paris en 1860 et la construction d'habitations, la vigne disparaît. En 1933, la ville de Paris décide de replanter 2000 pieds de vigne à Montmartre, à l'emplacement d'un ancien jardin, apprécié du chansonnier Aristide Bruand et des peintres Toulouse-Lautrec et Renoir. 

A partir d'octobre 1934, la butte renoue avec sa culture viticole en célébrant la Fête des vendanges de Montmartre. Animations, spectacle de rue et dégustations rythment la vendange tardive du Clos-Montmartre.

visite-montmartre-paris-balade-plein-air

Les moulins de Montmartre et le Moulin de la Galette

activites-vacances-enfants-visite-montmartre-parisLe village de Montmartre a compté jusqu'à 30 moulins, dont le célèbre domaine du Moulin de la Galette.

La guinguette immortalisée par de nombreux peintres comprend les 2 derniers moulins de la butte Montmartre, la Blute-fin (qui "tamise fin") et le Radet, datant des XVIIe et XVIIIe siècle.

La famille Debray, meuniers de Montmartre, y fabrique de la farine et des galettes de seigle. En 1830, elle ouvre la Bal Debray : on y danse, on y boit le vin local et on y déguste des galettes. 

A la fin du XIXe siècle, l'endroit prend le nom de "Moulin de la Galette" et accueille des danseuses de French-cancan. Les peintres, acteurs, musiciens et personnalités du Tout-Paris s'y donnent rendez-vous.

Le Moulin de la Galette est aujourd'hui un restaurant au pied du moulin Radet.

 

Le Sacré Coeur 

La Basilique du Sacré-Coeur à l'architecture romano-byzantine culmine au sommet de la butte Montmartre à 130m d'altitude. La 1ère pierre est posée en 1875, mais l'édifice achevé en 1914 n'est consacré qu'en 1919, après la 1ère Guerre mondiale.

La couleur blanche du Sacré-Coeur vient de la roche utilisée par l'architecte Paul Abadie. La pierre des carrières de Souppes, en Seine-et-Marne, possède la particularité de blanchir naturellement au contact de l'eau. Cette pierre de taille très dure est extraite puis acheminée vers Paris pendant plus de 30 ans, et servira aussi à la construction de l'Arc de triomphe de l'Étoile, du pont de la Tournelle et de la statue de Sainte-Geneviève.

Le dôme du Sacré-Coeur est accessible aux visiteurs par un escalier de 237 marches, et offre une vue unique à 360° sur Paris. La grande tour carrée du Campanile renferme la plus grosse cloche de FranceLa Savoyarde, qui pèse plus de 18 tonnes.

L'intérieur de la basilique abrite la plus grande mosaïque de France au plafond du choeur, et la crypte du Sacré-Coeur est accessible aux visiteurs.

visite-sacre-coeur-paris-montmartre-funiculaire

Au pied du Sacré-Coeur, le square Louise Michel déroule ses 220 marches jusqu'à la place Saint-Pierre. Une terrasse supérieure et une terrasse inférieure offrent une vue imprenable sur Paris. À la manière du parc des Buttes-Chaumont, le parc recouvre le terrain dénivelé d'anciennes carrières de gypse par des allées plantées de grands arbres exotiques et de bosquets.

Le funiculaire de Montmartre permet d'arriver au sommet de la butte Montmartre en 1 minute 30. L'ascenseur incliné qui longe le square Louise Michel ouvre en 1900.

D'abord funiculaire à eau, puis funiculaire électrique depuis 1935, il fonctionne tous les jours de l'année au prix d'un ticket de métro.

balade-vue-paris-jardins-tour-montmartre

Montmartre, village des artistes

Découvrez l'esprit créatif et artistique qui souffle sur Montmartre depuis le 19e siècle !

Montmartre, musée à ciel ouvert, regorge d'ateliers d'artistes d'hier et d'aujourd'hui, et de lieux inspirants qui racontent toute l'histoire de la butte Montmartre.

Musée de Montmartre et Jardins Renoir

12 rue Cortot - Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 18h - Payant

Découvrez l'histoire de Montmartre dans la plus vieille demeure de la butte Montmartre, datant du XVIIe siècle, la Maison du Bel Air.

Avec une vue imprenable sur Paris et au coeur du village de Montmartre, elle abritait les ateliers de Pierre-Auguste Renoir, Raoul Dufy, ou encore Suzanne Valadon, Maurice Utrillo et André Utter.

Une superbe collection de peintures, affiches et dessins retrace l'histoire de la butte, l'ambiance des cabarets et le charme de la campagne à Paris, sous les traits de Toulouse-Lautrec, Modigliani, Kupka, Steinlen, Valadon, Utrillo.

Les expositions temporaires et le Café Renoir sont situés dans le bâtiment voisin, l’Hôtel Demarne, datant du XVIIIe siècle.

Dans les Jardins Renoir, les visiteurs reconnaîtront le cadre qui inspira Renoir pour Le Bal du moulin de la Galette, la Balançoire ou le Jardin de la rue Cortot.

Retouvez toutes les infos et les détails : Musée de Montmartre et Jardins Renoir

endroits-typiques-montmartre-musees-monuments-paris

Ateliers d'artistes célèbres

Ces endroits ne se visitent pas mais les façades et les verrières laissent encore deviner l'activité qui y régnait.

  • Le Bateau Lavoir, place Emile-Goudeau : la cité d'artistes la plus connue de Montmartre a vu s'installer Max Jacob, Van Dongen, Modigliani, Raoul Dufy, Braque, entre autres peintres, écrivains et comédiens. Picasso y peint une oeuvre fondatrice du cubisme, Les Demoiselles d’Avignon.

  • La Cité des fusains, 22 rue Tourlaque : l'enseigne et les verrières des ateliers de la 2ème cité d'artistes de Montmartre sont encore présentes. Derain, Bonnard, Renoir, Max Ernst mais aussi Miro, Magritte ou Dali y ont résidé.

  • L'atelier de Toulouse-Lautrec, 7 rue Tourlaque, au croisement avec la rue Caulaincourt : Toulouse-Lautrec y habite pendant 13 ans, entre le Moulin Rouge et le Moulin de la Galette. Il y rencontre Suzanne Valadon, alors modèle de Renoir et Steinlein.

 

Place du Tertre

  • Icône du Paris bohème et artistique, la Place du Tertre accueille aujourd'hui 140 emplacements pour caricaturistes et portraitistes.

  • Autour de la place, d'authentiques "bistrots" parisiens et des restaurants typiques aux terrasses colorées, dont "À la Mère Catherine", fondé en 1793.

  • Les poulbots de Montmartre : saisi par les conditions de vie difficiles des enfants des rues de Montmartre, Francisque Poulbot en fait les héros de ses dessins au début du XXe siècle. Les titis parisiens sont encore aujourd'hui le sujet de nombreux artistes de la Place du Tertre.

  • Une place historique de Montmartre, symbole d'indépendance : sur cette place principale de l’ancien village de Montmartre, le 18 mars 1871, le peuple s'oppose à l'armée et provoque le soulèvement à l'origine de la Commune de Paris.

endroits-a-visiter-paris-famille-vacances

Quartier des Abbesses

Le mur des "Je t'aime" - Square Jehan Rictus, place des Abbesses.

Savez-vous dire "Je t'aime" dans 250 langues différentes ? 311 "Je t'aime" composent la fresque réalisée par Frédéric Baron et Claire Kito. Imaginée pour rassembler le monde qui se déchire, cette oeuvre dédiée à l'amour est devenue le symbole des amoureux de passage sur la butte Montmartre.

quartiers-typiques-paris-musees-visite-art

La "libellule" de la station de métro Abbesses : l'accès à la station la plus profonde de Paris, située à 36m sous terre, se fait par une seule entrée sur la place des Abbesses. L'entrée est entourée par une construction, ou édicule, de style Art nouveau réalisée par Hector Guimard. Elle fait partie des trois édicules Guimard de Paris à posséder un toit vitré, appelé "libellule".

Le saviez-vous ? Des répliques des célèbres édicules des stations de métro parisien se trouvent dans d'autres grandes métropoles : Chicago, Moscou, Mexico, Washington, Lisbonne, Montréal, New-York. Elles ont été offertes par la RATP, qui a reçu en retour des oeuvres d'art installées dans plusieurs stations parisiennes.

visiter-paris-monuments-quartier-historique-parisien

Street art à Montmartre

De nombreux street artists de Montmartre ou d'ailleurs ont choisi les murs, les escaliers de Montmartre et le mobilier urbain pour s'exprimer.

Saurez-vous trouver les nombreux Space Invaders posés sur les murs, les poteaux de la rue Houdon décorés par Le Cyclop, les masques de Gregos aux expressions surprenantes, les pochoirs d'Omaj, les personnages poétiques en noir et blanc collés par Fred le Chevalier ?

parcours-visite-street-art-paris-montmartre

Espace Dali Paris

11 rue Poulbot - Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 17h30 - Payant.

La plus grande collection privée d'oeuvres de Dali avec 300 sculptures, dessins, objets et mobiliers imaginés par le maître du surréalisme.

Découvrez l'univers de Dali, ses formes, ses déformations, ses couleurs et ses symboles fétiches : béquilles, montres molles, anges, éléphants échassiers, oeuf, tiroirs ou encore la Vénus de Milo.

Un parcours qui aborde les grands thèmes explorés par Salvador Dali, comme la religion, la science, les grands textes littéraires ou universels, l'Antiquité et la Renaissance, et une nouvelle expérience en réalité augmentée où les oeuvres prennent vie.

Retrouvez tous les détails ici : Dalí Paris, musée et galerie d'art à Montmartre

 

Halle Saint-Pierre

2 rue Ronsard - Ouvert du lundi au samedi de 11h à 18h,  le dimanche de 12h à 18h - Entrée libre, musée et expositions temporaires payants.

Cette ancienne halle de marché abrite un musée dédié à l'art brut, l'art singulier et l'art outsider, avec les 5 plus grandes collections francophones dont la collection d'art naïf Max Fourny.

Sur place également : des expositions temporaires, des activités culturelles et artistiques (ateliers de pratique artistique, rencontres, performances), une galerie d'exposition, une librairie spécialisée dans l'art et un café.

 

La butte Montmartre : lieux célèbres et célébrités

Partez sur les traces des personnages célèbres qui ont fait la renommée de Montmartre, et tombez sous le charme de ce quartier aux allures de décor de cinéma.

Le Lapin Agile

circuit-touristique-vieux-quartiers-paris-vacances22 rue des Saules - Cabaret, bar avec spectacles.

L'enseigne « le Lapin à Gill », réalisée par le caricaturiste André Gill, annonce le programme du plus vieux cabaret de Montmartre : bonne table, vin et chansons !

A la fin du XIXe et au début du XXe siècle, le Lapin Agile devient le rendez-vous des artistes pour débattre, chanter et réciter des poèmes : Aristide Bruant, Verlaine, Renoir, Modigliani, Picasso, Apollinaire, Erik Satie, Debussy s'y retrouvent dans la bonne humeur.

L'endroit reçoit de nombreux chanteurs et comédiens célèbres au fil du temps, comme Georges Brassens, Claude Nougaro ou Annie Girardot, et présente toujours aujourd'hui de nouveaux talents.

 

La Bonne Franquette

A l'angle de la rue Saint-Rustique et de la rue des Saules - Restaurant français avec terrasse.

L'établissement s'appelle d'abord "Aux Billards de bois" et accueille de nombreux artistes comme Toulouse-Lautrec, Renoir, Zola, Monet, Cézanne, Sisley... Vincent Van Gogh y a peint La Guinguette en 1886.

Avec sa façade typique où trône la devise "Aimer, Manger, Boire et Chanter", l'endroit reflète l'effervescence et l'esprit festif populaire de la butte Montmartre.

 

Le Moulin Rouge

82 bd de Clichy - Cabaret, diners-spectacles.

Au pied de la butte Montmartre, le temple de la quadrille et du French-cancan ouvre ses portes en 1889, et accueille des artistes de cirque et des numéros extravagants.

Le cirque Médrano se trouvant un peu plus loin, au croisement de la rue des Martyrs et du bd Rochechouart, les artistes Foottit et le clown Chocolat, le Pétomane, des contorsionnistes et trapézistes venaient y réaliser leurs performances, et ont inspiré de nombreux peintres de Montmartre travaillant sur le mouvement.

Le célèbre cabaret accueillera ensuite Mistinguett, Edith Piaf, Charles Trenet, Ginger Rogers ou encore Liza Minelli. Le Moulin-Rouge propose aujourd'hui des diners-spectacles réunissant près de 40 danseuses sur scène, et reprenant dans chaque revue le célèbre French-cancan.

lieux-mythiques-spectacles-paris-moulin-rouge

Le Passe-muraille de Marcel Aymé

balade-paris-secrets-insolite-circuit-visitePlace Marcel Aymé.

Marcel Aymé a situé l'action de sa nouvelle dans son quartier : la butte de Montmartre. Le héros, Dutilleul, qui a le don de passer à travers les murs, évolue entre la rue d'Orchampt, la rue Lepic, l'avenue Junot et la rue Norvins.

Une sculpture de bronze du Passe-muraille réalisée par Jean Marais représente le héros bloqué dans un mur de la place Marcel Aymé.

 

La maison et le buste de Dalida

11 bis rue d'Orchampt.

L'hôtel particulier de style 1900 a été occupé par la célèbre chanteuse Dalida pendant 25 ans, de 1962 à 1987. La rue aux plus petits trottoirs de Paris débouche au sud sur le Bateau-Lavoir de la place Emile-Goudeau, et au nord sur Le Moulin de la Galette.

Un peu plus haut, à l'angle de la rue Girardon et de la rue de l'Abreuvoir, un buste de bronze de la chanteuse trône sur la place Dalida. Le sculpteur Aslan le réalise en 1987, ainsi qu'une statue de pierre sur la tombe de Dalida au cimetière de Montmartre.

 

Sur les traces d'Amélie Poulain

Retrouvez les lieux chers à l'héroine du film de Jean-Pierre Jeunet, "Le fabuleux destin d'Amélie Poulain"

  • La rue Lepic : les commerces et le Café des 2 Moulins, où les clients peuvent déguster la célèbre crème brûlée d'Amélie Poulain.

  • En haut de la rue des Trois Frères : l'épicerie Collignon et ses étals de fruits et légumes.

  • Au pied du Sacré-Coeur : le Carrousel où Amélie donne rendez-vous à Nino Quincampoix.

  • Le cinéma Studio 28, au 10 rue Tholozé dans le quartier des Abbesses : la salle aux lustres réalisés par Jean Cocteau accueille le tournage du film le 11 juin 2000.

circuit-montmartre-visite-typique-amelie-poulain

Espaces verts et promenades à Montmartre

  • La Villa Léandre : dans cette impasse située sur l'avenue Jounot, des maisons de style anglo-normand alignent leurs petits jardins et leurs porches fleuris. Construits en 1926 sur l'ancien maquis de Montmartre, les pavillons ont un air britannique, et notamment le numéro 10 de la Villa Léandre !

  • Square Suzanne Buisson : une statue de St-Denis portant sa tête dans les mains trône au-dessus de la fontaine. La légende raconte qu'il y aurait nettoyé sa tête dedans après sa décapitation sur la butte. Sur le domaine du Château des Brouillards, voisin du square, Renoir occupa plusieurs années un pavillon où il peint le Jardin à Montmartre.

  • Square Marcel Bleustein Blanchet : à quelques pas de l'agitation autour du Sacré-Coeur, un jardin calme en terrasses qui offre une vue panoramique sur Paris et sur le Sacré-Coeur, avec une allée en tonnelle et des aires de jeux.

  • Jardin sauvage Saint-Vincent : uniquement en visite guidée, découvrez un véritable réservoir de biodiversité, comprenant une mare, des arbres et arbustes, où se développent librement une faune et une flore préservées - Visites guidées gratuites d'avril à octobre : le 1er dimanche du mois, de 10h30 à 12h30 et le 3e mercredi du mois, de 14h30 à 16h30.

promenade-amoureux-montmartre-balade-romantique-paris


Accès

Métro Ligne 12 station Abbesses ou Lamarck-Caulaincourt; Ligne 2 station Blanche ou Anvers.

Bus 40 (ancien "Montmartrobus"), 54, 80, 85

Petit Train de Montmartre : Départ/retour Place Blanche, avec arrêt Place du Tertre

Funiculaire de Montmartre 

activite-vacances-famille-plein-air-paris

Quartier de Montmartre
75018 Paris
France